Catégories
Citations

Ceux que j’admire le plus, de Jean d’Ormesson

J’attends ma mort sans impatience, mais avec une humble espérance ! Je n’ai pas une foi très ancrée, j’ai beaucoup de doutes. Je me présente comme un catholique agnostique. Quand je vois que Mère Teresa a eu sans cesse des doutes dans sa vie, ça me rassure. Ceux que j’admire le plus, ce sont les gens qui ne croient pas en Dieu et qui font du bien aux autres. Je me dis que s’il y a quelqu’un à la droite de Dieu, c’est un athée qui a fait du bien aux autres !

À propos

Jean d’Ormesson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *